Ecrit par & déposé en vertu de Actualités.

Conférence de Christophe ROUSTAN DELATOUR, Directeur adjoint des Musées de Cannes


Durant plus de quatre siècles, l’exotisme s’est incarné en Occident dans la figure du « sauvage », alter ego de l’homme « civilisé » et symbole d’un ailleurs méconnu. Les musées d’ethnographie ont contribué à forger de cet Autre exotique une vision complexe : teintée d’ignorance, de préjugés ou de fantasmes, elle est devenue scientifique, réflexive, voire admirative… Le musée de Cannes, rebaptisé musée des explorations du monde, participe depuis 145 ans à cette évolution du regard et s’inscrit dans une tradition de curiosité, d’ouverture et de dialogue, sans cesse repensée, envers les sociétés lointaines.

Maison des associations, 1, avenue des Broussailles à  Cannes

En partenariat avec l’Union de Cannes et de ses Environs

18h30, participation 5 euros – conférence suivie d’un apéritif amical partagé avec le conférencier

Illustration : Installation en vitrine d’un crâne humain paré (peuple asmat, Nouvelle-Guinée).

Ecrit par & déposé en vertu de Actualités.

Moment Musical à Saint Georges

Monsieur Ibrahim ou les fleurs du Coran

Sophie-Véronique CAUCHEFER CHOPLIN, organiste au Grand Orgue de l’église Saint Sulpice de Paris improvise sur le texte d’Éric-Emmanuel SCHMITT « Monsieur Ibrahim ou les Fleurs du Coran » lu par Pauline CHOPLIN et Pierre-Marie ESCOURROU.

Paris. Rue bleue. Dans les années 60. Moise, onze ans, mal aimé, supporte comme il
le peut de vivre avec seul avec son père. Monsieur Ibrahim, le vieux sage, tient
l’épicerie arabe et contemple le monde de son tabouret. Un jour, le regard de

 

monsieur Ibrahim rencontre celui de Momo et, de conversation en conversation, la
vie devient plus souriante, les choses ordinaires extraordinaires……

 

 

 

Ecrit par & déposé en vertu de Actualités.

Vallotton en noir et en couleur vous propose de redécouvrir le « très singulier » Félix Vallotton, ami de Bonnard et des nabis. Près d’une centaine d’œuvres issue d’une collection privée suisse – principalement les célèbres gravures sur bois de l’artiste accompagnées d’une quinzaine de peintures, de l’époque nabie à sa maturité.

Félix Vallotton, (1865-1925), helvétique de naissance, mais surtout amoureux de Paris arrive en France à l’âge de 17 ans. Il se fait très vite remarquer pour ses qualités de portraitiste. Artiste prolifique à la créativité débordante, il réalise plus de 1 700 peintures, environ deux 250 gravures, des centaines d’illustrations imprimées dans des revues et livres. Sans oublier ses très nombreux dessins et quelques sculptures. Il écrit enfin 3 romans, 10 pièces de théâtre et une trentaine de critiques et textes sur l’art.

C’est avec ses bois gravés, scrutant de manière incisive la société contemporaine que Vallotton se fait connaître, collaborant à de nombreuses revues. La réalisation de ces bois participe au débat contemporain et à la rénovation de l’art de la xylographie. Excellent dans cette technique, il sait comme personne fouiller le bois pour ménager le blanc et sublimer le noir. Publiées dans la presse, ses gravures sont d’impitoyables charges contre l’enfer familial et la vie bourgeoise.

Comme le résume si bien le critique Francis Jourdain, ce « huguenot critique et inquiet », morose et burlesque « ne cessera de scruter les beautés du laid que pour soigneusement examiner les laideurs du Beau. »

Attention : le groupe est limité à 20 personnes, nous serons bien sûr en compagnie de Fanny

Inscription obligatoire – MERCI

Rendez-vous 14 heures 45 devant le Musée Bonnard 6, boulevard Sadi Carnot au Cannet

Participation : membres 10 euros – extérieur 12 euros

 

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Nouveau lieu d’expression créative installé dans les locaux insolites de l’ancienne morgue de la ville, le Suquet des Artistes a été rénové et inauguré en 2016 avec pour objectif de promouvoir la création plastique contemporaine. Ce lieu singulier par son histoire et son emplacement stratégique dans le centre ancien de Cannes possède une topographie complexe, héritée de son passé.

Nous découvrirons ce lieu insolite ainsi que l’exposition actuelle en compagnie d’Hanna Baudet.

Bilal Hamdad est un jeune artiste diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. 

Ses toiles mettent en scène la solitude de la société contemporaine et le lien entre intime et public.

Rendez-vous à 14h45 – 7, rue Saint Dizier à Cannes

(parking à côté)

Participation : 10 euros –

8 euros pour les membres de l’Académie Clémentine

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Samedi 30 avril 2022 – Journée en Arles

avec nos amis de l’association des Amis des Archives.

Transport en autocar.

 

Le matin : Visite guidée de la ville en compagnie d’une conférencière

L’après-midi : Visite guidée du Musée Arles antique ( Ces 2 visites se feront par groupe de 20 personnes encadrés chacun par 1 conférencière)

Possibilité de déjeuner à la Brasserie des Arènes, place Voltaire : entrée et plat ou plat et dessert 21,50€     entrée, plat, dessert 25,50€

Transport, visites guidées et pass entrées, sans le repas : Adhérents 60€ – Extérieurs 64€

 

Inscriptions avec chèque avant le 20 avril. (Après cette date, il sera demandé un supplément de 3€ par personne pour les entrées) : 06 10 27 13 54   ou  ac.clementine@orange.fr

 

Merci de préciser si vous souhaitez vous inscrire aussi pour le repas (le choix du menu se faisant sur place).

Départ Eglise ND des Pins à 6h 30 précises  Retour prévu vers 19 h

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Moment Musical : « TRIO JANABARH De Provence en Arménie, une marche pour la mémoire »

En partenariat avec l’Union des Arméniens de Cannes et des Environs

 Valentin Conte, euphonium  

   Sylvain Gargalian, clarinette

           Michaël Vémian, doudouk

 

 

 

Le trio Janabarh (« le chemin » en arménien) réunit trois musiciens de Marseille et de Provence dans un programme liturgique et traditionnel puisé dans l’exceptionnel patrimoine musical de l’Arménie et adapté pour 3 instruments à vent : doudouk, clarinette et euphonium.

Le doudouk est cet instrument arménien trois fois millénaire, au son bouleversant, inscrit par l’UNESCO au Patrimoine Culturel immatériel de l’humanité.

 

Le 29 mai 2022, au départ de Marseille, s’élancera une équipe de marcheurs qui sillonnera les plus beaux chemins de l’Europe du sud, pour arriver à la mi-septembre sur la terre d’Arménie.

Plus d’un siècle après le génocide des Arméniens, ils remonteront les traces de l’exode, pour véhiculer un message universel de devoir de mémoire et de paix.

 

Le but de ce concert, pour l’Union des Arméniens de Cannes et des Environs et pour l’Académie Clémentine, est de participer à ce défi en récoltant quelques fonds pour les aider dans leur (dé)marche.

C’est la raison pour laquelle l’entrée est très peu chère, juste pour couvrir une partie de nos frais ; les musiciens vous proposeront leur cd au prix de 10 euros et une corbeille sera disposée dans l’église, tout ceci leur revenant directement.

Nous comptons sur votre générosité, ce sera notre participation à ce magnifique projet !

Tarif plein : 10 euros – Réduit : U.A.C.E. – Cannes bel Âge

Cannes Pass Cuture : 5 euros

Vente du cd au profit des musiciens : 10 euros

 

******

 

 

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Fiona Rae, messagère aux diverses couleur

Née à Hong Kong en 1963, Fiona Rae vit et travaille à Londres.

Cette exposition est un véritable éblouissement de couleurs, une abstraction d’une très grande poésie, une sorte de parenthèse enchantée dans un monde plutôt noir en ce moment. Une très très jolie découverte !

 

Visite accompagnée et commentée par Hanna BAUDET,

commissaire de l’exposition

Rendez-vous à 15 heures 15 devant la Malmaison

47, la Croisette à Cannes

Participation : 10 euros –

8 euros pour les membres de l’Académie Clémentine

 

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Ce quartier trouve son origine dans une lointaine chapelle médiévale
qui a laissé son nom à la paroisse de Cannes.
Nous retrouverons l’endroit exact de cette chapelle et en découvrirons les alentours, les anciens hôtels, l’orphelinat du Sacré Cœur, disparu en 1960 et d’autres surprises. Joséphine nous accompagnera.

Rendez-vous à 14h15 devant les Achives Calmette 18 rue Calmette Cannes Participation : 8 euros

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Les ethnies disparues de la Terre de Feu et des canaux de Patagonie

Il y a 10.000 ans, après une très longue marche, des hommes sont arrivés en Terre de Feu, venant vraisemblablement d’Asie. Ils se sont installés dans ce territoire, hostile au plus haut point, et ont fini par y trouver une forme d’équilibre et de paix.
Découverts par Magellan en 1520, puis à nouveau par Darwin en 1830 lors de son voyage sur le HMS Beagle, un long processus d’anéantissement va alors commencer.

En 150 ans, la maladie, l’alcool, les massacres vont avoir raison des Alakalufs, des Yamanas, des Onas, des qu’un hommage leur soit rendu !
J’aurai le plaisir de vous présenter cette conférence au Club Carnot, orzganisée par Cannes Senior/le Club

28, avenue du Petit Juas Cannes (derrière le Palais de Justice) Participation 5 euros à régler directement sur place
(me perévenir de votre venue si possible)

 

 

Ecrit par & déposé en vertu de Retours sur images.

Partons à la découverte du quartier Terrefial, ses villas, ses hôtels et ses châteaux emblématiques.

Du XIXe siècle à nos jours, ils se sont transformés au rythme de leurs propriétaires successifs.

Découvrons aussi les grandes figures qui ont laissé leurs empreintes sur ce beau quartier.

Rendez-vous à 14h45 devant le 9, avenue Montrose

Visite en compagnie de Marion Beaudin, conférencière du patrimoine

Participation : 8 euros