Mémoire et imagination II

.

Qu’y a-t-il alors de vrai, d’authentique dans les représentations que nous nous faisons de nous-mêmes et de notre relation au monde ?